Visite Assises

Assises (27.889 habitants) est une ville de l’Ombrie dans la province de Pérouse, située sur le flanc ouest du mont Subasio, dominant la vallée entre les fleuves Chiascio et Topino. Elle est connue pour être la ville de naissance, de vie et de mort de Saint François, patron d'Italie et de Sainte Claire.
Bien qu'elle puisse s'enorgueillir d’être née à l’époque romaine, l’aspect actuel d’Assise, aussi bien des édifices que du tissu urbain, a certainement été déterminé par l’essor médiéval.
Le cœur le plus ancien de cette petite ville est protégé par un système de défense constitué de huit portes d'accès fortifiées et par de longs remparts, encore en excellent état de conservation, qui aboutit à deux châteaux : la Rocca Maggiore, reconstruite par le Cardinal Albonotz en 1367 et la Rocca Minore.
En plus des édifices de culte tellement importants qu’ils ne peuvent être considérés comme son patrimoine exclusif, comme San Francesco, Assise abrite aussi les églises de Santa Chiara et de San Pietro.
La première a été construite en style gothique entre 1257 et 1265, la seconde un peu plus ancienne, décorée par un élégant portail médian et trois rosaces, Le Dôme, dédié au patron San Rufino, conserve sa superbe façade d’origine ornée de sculptures et de reliefs ; en revanche l’intérieur a subi au fil des siècles des interventions de reconstruction qui ont bouleversé le plan original du XVIIIème siècle.
Sur la Piazza del Comune d’Assise, situé dans l’ancienne zone du tribunal, nous trouvons le Palazzo dei Priori datant de 1337, le Palazzo  del Capitano del Popolo du XIIIème siècle et le temple de Minerve, construit pendant la période d’Auguste avec un pronaos, des colonnes et des chapiteaux corinthiens encore intacts.
Dans les environs il est également possible de visiter les lieux liés à la vie de Saint François, comme l'Eremo delle Carceri (l’Hermitage des Prisons), plongé dans un bois épais de chênes et de chênes verts, sur les flancs du Subasio et le Couvent de San Damiano, érigé autour de l’oratoire où la tradition veut que le Crucifix ait parlé au Saint. Enfin, dans la plaine, l’imposante basilique de Santa Maria degli Angeli a été construite d'après un projet d'Alessi entre 1569 et 1679 pour protéger la Chapelle de la Porziuncola, l'austère refuge des premiers moines franciscains.
Tous ceux qui ont la chance de visiter cette superbe petite ville devront convenir que sa beauté va bien au-delà d’une simple liste d’oeuvres plus ou moins extraordinaires, mais qu'elle doit être recherchée dans l'atmosphère des lieux que l'histoire et la foi d'un Saint ont rendu uniques au monde.
This website uses cookies to simplify your experience. Click Accept or get further information.